Développement personnel

Le modèle de Brooke : changer ses pensées pour changer sa vie

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un outil puissant de développement personnel. Je pourrais même parler d’outil d’auto-coaching ! D’ailleurs, je l’ai évoqué à de très nombreuses reprises dans les précédents épisodes. Un outil qui permet d’analyser toutes les situations du quotidien, de votre vie pour mieux vous comprendre et éventuellement modifier vos réactions et comportements.

Il nous arrive à toutes parfois de rentrer chez nous et de nous dire Merdum, je n’aurais pas dû réagir comme cela. Ou encore, pourquoi j’ai dit ça ? Ou je me suis emportée sans raison, que s’est il passé … Bref, toutes ces situations que l’on préfère souvent oublier, où l’on ne se comprend parfois pas, voir même on se déteste !

Donc oui, dans ce nouvel épisode, je vais vous apporter un outil magique pour vous aider à mieux vous comprendre et surtout à modifier vos comportements et réactions quand cela s’avère nécessaire.

Il s’agit du modèle de Brooke dit également modèle CPEAR. Un modèle en 5 clefs, créé par la coach de vie américaine Brooke Castillo. Je vais tout t’expliquer en détail !

comment bien utiliser le modèle de Brooke

Nous verrons dans cet article :

  • une présentation express du modèle pour que dès le départ vous compreniez de quoi je parle
  • les bienfaits de cette méthode
  • le modèle de Brooke en détail
  • quand utiliser cet outil d’auto coaching
  • les clefs pour bien l’utiliser
  • comment bien l’utiliser
  • comment agir sur nos schémas de pensée en remontant à la source
  • nous terminerons par une mise en pratique

C’est parti pour cet épisode très riche croyez-moi. Donc j’espère que vous êtes prête et surtout attentive !

Présentation rapide du modèle de Brooke

Voici brièvement le modèle de Brooke en 5 points. Vous allez rapidement comprendre d’où provient le CPEAR.


C = Circonstances = Les faits ou la situation. Juste les faits sans aucun jugement.  
P = Pensée = cette petite voix dans votre tête qui vous parle de cette situation.
E = Émotion = votre ressenti
A = Action = Ce que vous faites ou non suite à votre ressenti
R =Résultat = Les conséquences de votre action ou non action

Je vous rassure, je vous explique en détail ces 5 points un peu plus tard.

L’intérêt du modèle de Brooke

Pourquoi se servir du modèle de Brooke en développement personnel ?

4 bienfaits de cet outil :

  • Il vous aider à identifier vos schémas de pensées négatives qui vous ont amené à vivre votre vie d’aujourd’hui
  • Grâce à ce modèle vous allez très très vite comprendre que vous maîtrisez bien plus votre vie que ce que vous pensez. Si si je vous assure.
  • Une fois ce modèle en main, vous allez pouvoir reprendre le pouvoir sur vos pensées et par conséquent atteindre plus facilement vos objectifs et rester focus sur l’important.
  • Le dernier bienfait de cette méthode est l’action involontaire qu’il a sur nos croyances limitantes. Comme je vais vous l’expliquer, le travail effectué avec ce modèle va vous permettre de basculer d’un état d’esprit négatif à du positif. Aussi, vous allez tout naturellement chasser vos croyances limitantes.

A quoi ressemble le modèle de Brooke

C’est un outil de développement personnel extrêmement simple en apparence mais très efficace. Le modèle de Brooke comprend 5 lignes … oui seulement 5 lignes. Je vous les ai cité un peu plus haut : Circonstances, Pensées, Emotion, Actions et Résultat.

Toutefois, il est important de bien comprendre ce que signifie chaque ligne et comment bien utiliser ce modèle CPEAR. Aussi, je vous propose de voir en détail les 5 items de cet outil de self coaching.

Mais avant cela, sachez que je vous ai préparé une fiche récapitulative de ces 5 items. Pour chaque point, un petit rappel de leur signification avec exemple à l’appui, devrait vous permettre d’utiliser à bon escient ce bel outil.
Vous pouvez le télécharger gratuitement ICI.

modèle CPEAR

Circonstances

Les circonstances, la situation quelle est-elle ? Imaginez vous être une caméra qui décrit cette situation. Aucun jugement, aucune opinion ! Rien. Juste des circonstances neutres, un descriptif détaillé, un constat des faits.

Exemple : « Il pleut » ou « Mon talon s’est cassé » ou « Ma fille a fait pipi au lit ».

Pensées

La pensée c’est cette petite voix que vous avez dans la tête qui va tout de suite apporter un jugement, une connotation positive ou négative à l’événement, au fait.

Si je reprends l’exemple de la pluie.

Le constat = il pleut

La pensée = Oh merdum, il pleut encore ! / Oh génial, pas besoin d’arroser

Vous percevez je suppose déjà la nuance dans les 2 tonalités ? 2 pensées différentes pour une même situation. Et d’ailleurs, il y a autant de pensées face à une même situation que d’individus qui la vivent.

Émotions

Cette pensée a forcément provoqué une émotion en vous, un ressenti positif ou négatif.

Toujours avec mon exemple de la pluie. Si je suis dans le cas du « Oh merdum, il pleut encore ». Je suis sans aucun doute agacée, ou frustrée, irritée … Au contraire, si j’ai eu la pensée « Oh génial, pas besoin d’arroser » je suis plutôt dans la joie.

Ce qui suit est la conséquence de cette émotion, elle même le résultat de notre pensée. La richesse et la force de ce modèle de Brooke sont là, dans la compréhension de ce schéma, de ces liens de cause à effet entre notre pensée, nos émotions et …

Actions

Votre émotion va ensuite générer une action, un comportement ou une non action. Je vais donc plutôt parler de décision. Vous décidez d’agir ou pas, de dire ou de vous taire, de vous assoir ou de partir.

La pluie … Je bougonne et décide de rester cloitrée chez moi en me vautrant dans le canapé / Je m’étale sur mon canapé heureuse de ne pas avoir à sortir pour arroser. L’action est la même mais l’énergie est complètement différente.

Résultat

C’est le final … Comment vous sentez-vous dans votre canapé ? Triste, malheureuse, ou au contraire joyeuse ?

Si vous réfléchissez un peu, regardez à quel point le résultat de tout ce process renforce votre pensée initiale. La pluie vous a agacé et au final, vous vous retrouvez dans votre canapé à vous morfondre sur le fait que la pluie a gâché votre journée. Mais est-ce réellement la pluie qui a gâché votre journée ou la pensée que vous avez eu vis à vis de cette situation neutre « Il pleut » ?

Comprenez-vous l’efficacité de ce modèle de Brooke et la compréhension que ces 5 items vous donnent sur votre vie ?

Quand utiliser le modèle Brooke Castillo ?

Ce modèle est tellement simple qu’il peut être utilisé dans n’importe quelle situation. Si suite à un événement, vous ressentez une insatisfaction, vous avez l’impression de tourner en boucle, d’être enfermée dans un cercle vicieux et de ne pas pouvoir vous en sortir, ce modèle est fait pour vous. Il va vous aider à reprendre le dessus et à retrouver la positive attitude.

outil développement personnel

Les clefs pour bien se servir du modèle de Brooke

Par contre, pour bien utiliser ce modèle CPEAR, 3 clefs sont extrêmement importante.

1- L’honnêteté

Oui pour bien utiliser cet outil de développement personnel vous devez être honnête avec vous-même. D’ailleurs, personne d’autre ne lira ce que vous écrirez en testant ce modèle. Alors qu’est ce qui vous empêche d’écrire ou de vous dire à vous même ce qui est une réalité ?

Personne n’est parfait. Nous avons toutes et tous nos défauts et nos qualités. Et c’est ce qui fait la beauté de ce monde. Alors sachez identifier vos failles, puis si le coeur vous en dit, travaillez dessus grâce à ce modèle de Brooke.

2 – La prise de recul

C’est une des clefs du modèle de Brooke mais aussi un des bienfaits. En effet, pour bien utiliser le CPEAR, il est important de prendre du recul par rapport à la situation. Je vous ai parlé tout à l’heure de caméra. Etudier en toute neutralité le fait, la situation de départ sans jugement est déjà une étape importante.

Cela va vous permettre d’apprendre à relativiser des situations qui de prime abord vous ont paru complexes, inappropriées ou que sais-je encore.

3 – L’écoute de soi

Oui, apprenez à vous écouter. Apprenez à écouter cette petite voix intérieure que bien trop souvent nous faisons taire rapidement. Elle est là, présente. Alors écoutez son message. S’il ne vous convient pas, cherchez la raison de ce message. Qu’est ce qui se cache derrière ? Une peur ? Un besoin ? Une valeur bafouée ? En trouvant l’origine et en la corrigeant vous ferez taire définitivement cette petite voix qui vous bloque, vous brusque ou vous empêche d’agir comme bon vous semble.

Comment bien utiliser le modèle de Brooke ?

Prenez tout simplement le temps de bien décortiquer les événements, vos pensées, vos réactions. Oui prenez le temps de vous poser avec votre feuille, ou la fiche type que vous pouvez télécharger ICI et d’écrire étape par étape chaque point.

Ainsi, vous percevrez beaucoup plus facilement comment travailler et remonter à la source. Ne grillez surtout pas une étape ! Le modèle de Brooke comporte 5 lignes distinctes. Faites le dans l’ordre, C P E A R. Sans cela vous risquez de perdre le bénéfice de cette méthode.

Comment agir sur son schéma de pensée ?

Maintenant que vous avez compris que oui c’était bien votre pensée qui était la cause du résultat et non la situation, comment parvenir à modifier ce schéma ?

Il n’y a qu’un seul et unique moyen pour cela, car vous ne pouvez rien à la situation, à l’événement de départ. Non, vous pouvez vous agir sur la pensée initiale. Celle qui est à l’origine de tout. Pour changer le résultat, il faut donc changer la pensée d’origine. C’est à dire remplacer sa pensée négative par une pensée positive. Ainsi, on va générer une action positive qui va elle induire un résultat positif.

Schéma modèle de Brooke

Ne me dites pas tout de suite que c’est impossible ! D’autres avant vous y sont parvenus, donc pourquoi pas vous ?

Reprenons l’exemple de la pluie, sans doute une des pensées les plus faciles à modifier. Si la prochaine fois qu’il pleut vous vous dites : « Il pleut ? OK, cela ne va pas changer mes plans, je profite de ma journée shopping. Où est le parapluie ? » Ou « Il pleut, nous sommes dimanche … Journée crêpe et Netflix ! »

Votre journée sera alors bien plus positive et ressourçante que si vous aviez maintenu votre pensée négative du départ. Vous enclenchez ainsi un cercle vertueux de bonne humeur et de pensées positives plutôt qu’un cercle vicieux de négativité. Changer sa pensée initiale en pensée positive modifiera toute la chaîne et par conséquent le résultat final.

Apprenez à utiliser ce modèle de Brooke dans toutes les situations de la vie. La pluie c’est sans aucun doute le plus simple. Un accident de voiture cela peut être plus complexe mais pas insurmontable.

Aussi, forcément, Rome ne s’est pas faite en un jour et vous, vous ne changerez pas du jour au lendemain. Ce n’est pas parce que vous avez lu cet article que boom d’un claquement de doigts vos réactions et comportements vont être modifiés. Non, comme je l’ai indiqué plus haut, il est primordial de prendre le temps de décortiquer a posteriori toutes ces situations qui vous ont déplu ou mise mal à l’aise. Puis de réfléchir à la pensée positive qui pourrait remplacer celle négative qui vous a amené à ce résultat négatif.

En effectuant cet exercice pratique à plusieurs reprises, vous allez entrainer votre cerveau à percevoir les choses différemment. Le must, serait d’y associer des exercices de gratitude. Là, vous allez muscler votre cerveau à la pensée positive et vous verrez la vie en rose quelque soit les circonstances !

Le pouvoir du positif … Le positif attire le positif ne l’oubliez pas.

Mise en pratique du modèle de Brooke

A vous de jouer à présent. Choisissez une situation récente qui génère encore en vous des émotions négatives et dont le résultat final ne vous satisfait pas. Prenez le modèle de Brooke et point par point détaillez chaque lettre.

Une fois cela fait, revenez à la pensée initiale et demandez-vous quelle autre pensée vous auriez pu ou dû avoir ? Puis remplissez de nouveau la grille avec cette nouvelle pensée. Pour cela, n’oubliez pas que je vous proposer de recevoir gratuitement un modèle en cliquant ICI.

grille de lecture modèle de brooke

Cet épisode est à présent terminé. J’espère sincèrement que cette méthode Brooke vous séduira autant qu’elle m’a séduite. Elle est tellement simple mais pourtant tellement efficace. Lorsque j’ai découvert cet outil, cela m’a même paru tellement évident que je me suis demandée à quel moment j’avais perdu le fil de mes pensées. Toutefois, la simplicité n’est qu’apparente.

En écrivant et donc en posant les mots sur des situations et ressentis on mesure un peu plus la force de nos pensées. Parfois cela peut même faire peur … Nos pensées sont tellement automatiques, vives et rapides et elles ont tellement de conséquence sur nos vies. Une fraction de seconde et votre vie change. Une pensée positive à la place d’une négative et cela peut modifier complètement votre vie. En avez-vous conscience ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *