Bujo inspiration

Les carnets créatifs : art journal and co

Une nouvelle collaboration cette semaine mais sous une forme différente. En échangeant avec Marie de L’Ame du fait main, nous nous sommes vite rendues compte des similarités entre nos deux addictions : elle l’art journal et moi le bullet journal. Aussi, nous avons décidé d’échanger des articles.

J’ai répondu à un interview pour le blog de Marie. Vous retrouvez son article ICI. Puis, de mon côté je lui ai lancé un défi. Je souhaitais mieux comprendre la différence entre tous les carnets créatifs. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai du mal à m’y retrouver : art journal, junk journal, journal créatif et j’en passe !

Alors Marie a gentiment relevé le défi. Ci-dessous son article sur les différents types de carnets créatifs.

Les différents types de carnet créatifs

Audrey m’a invitée pour vous parler des carnets créatifs, c’est ma spécialité.

Je m’appelle Marie et j’ai créé un site L’Âme du Fait-Main il y a presque 3 ans pour vous accompagner à explorer votre créativité à travers les carnets créatifs grâce au mixed-media (le mélange de plusieurs techniques et matériels artistiques).

Je m’exprime principalement dans mon art journal et cela a depuis un impact positif dans ma vie. J’ai renoué avec ma créativité et le plaisir du jeu… comme une enfant !

Si vous pratiquez déjà le bullet journal, la part de créativité nécessaire pour s’organiser avec un simple cahier a dû vous sauter aux yeux.

Je considère le bullet journal comme faisant partie de la grande famille des carnets créatifs. Quand bien même vous n’y faîtes pas d’illustration ni de collage, sa simple organisation / sa structure demande d’être ingénieux et intuitif.

Portrait de Marie accro à l'art journal

Aujourd’hui je suis là pour élargir votre horizon et vous montrer à quel point le monde des carnets est vaste de part leurs aspects, leurs codes et leurs objectifs. Êtes vous prêtes pour la visite guidée ?

Je tiens tout d’abord à remercier Audrey qui m’offre une tribune sur son site pour partager ma passion avec vous. Merci ^-^

Qu’est ce qu’un carnet créatif ?

Ce n’est pas si simple de discerner un simple cahier d’un carnet créatif. Pour moi la frontière est flou, d’ailleurs il n’existe pas vraiment de définition officielle.

Je vous donne donc ses caractéristiques : c’est un assemblage de feuilles / pages sur lesquelles on écrit, colle, dessine, peint… dans un certain but et avec une intention artistique plus ou moins marquée.

Il peut donc être assemblé de toutes pièces ou simplement acheté et embelli.

Cela offre donc d’infinies possibilités. Et c’est ça que j’aime !

Je vous entends déjà dire que le bullet journal ne rentre pas vraiment dans cette définition. Et c’est un peu vrai. Je le considère vraiment à la frontière entre le simple agenda (outil d’organisation) et un planner plus personnalisé, créatif. Cela dépend de l’intention artistique que vous souhaitez y insuffler.

Cahier et carnets pour journal créatif ou art journal

J’avoue pour ma part que je reste assez sobre dans mon bujo / agenda (oui, j’ai essayé de faire une fusion entre agenda et bujo cette année…). C’est avant tout un outil d’organisation pour moi donc je ne cherche pas à l’embellir plus que nécessaire.

Les grandes familles de carnets

Je vous ai regroupé sous forme de familles les différents types de carnets créatifs en fonction de leur concept, leurs codes, et du matériel souvent utilisé. Et pour vous, bujoteurs, je me suis dit qu’il serait intéressant de les classer en partant de ce qui se rapproche le plus du bullet journal vers le plus éloigné.

Le journal intime

Comme tout le monde vous connaissez le principe d’un journal intime : raconter et documenter sa vie au jour le jour. 

A la suite du succès du bujo, le journal intime a repris ses lettres de noblesses dans un version plus artistique. J’ai moi même été frustrée d’essayer de résumer succinctement chaque journée dans mon ancien bullet journal. En effet j’aime collecter les tickets de cinéma, les prospectus des endroits que je visite, etc… Et c’est difficile de tout faire rentrer dans un bullet journal, mais pas dans un journal intime 😉

L’idée est donc d’illustrer par des petits dessins (doodling), des collages et de belles écritures ses journées et ses états d’âmes. Sa création est très spontanée et évolue au jour le jour.

Journal intime

Il existe d’ailleurs des anti-bujo que j’aurai tendance à classer dans cette catégorie.

Le matériel nécessaire est le même que pour le bullet journal, il est donc très accessible.

Le carnet de voyage

Ce carnet est spécifique à un projet en particulier, même si on peut en créer un pour un voyage imaginaire. On pourrait le comparer à une collection de bujo, tout comme le journal intime d’ailleurs.

Pourtant il s’agit là d’un carnet particulier, qui a pour but de prendre note d’un périple, de sa préparation à son achèvement

Ce carnet peut donc être débuté avant même d’être en voyage, et il est souvent achevé après la fin de séjour.

De façon générale, il est réfléchi et structuré à l’avance afin de prendre moins de temps pour la mise en page durant le séjour.

Plus d’inspiration pour carnet de voyage sur un de mes tableaux Pinterest : Carnet de voyage

Vous retrouverez à chaque fois une feuille de route, une carte, des escales et des bonnes adresses. Mais sa forme peut être très différente selon votre approche artistique : documentaire photo, illustration à l’aquarelle, illustration au feutre noir, collage de souvenirs, etc… 

Carnet de voyage

Ainsi pour une même destination il n’est pas possible de créer un carnet de voyage semblable.

Le matériel est souvent minimaliste pour être facilement transportable : quelques feutres/ crayons, un tube de colle et de l’aquarelle (ou de quoi apporter un peu de couleurs…).

Idée d’article à lire : Comment créer un carnet de voyage dans son bullet journal ?

Le scrapbook – album photo

Le fameux album photo complètement décoré, dont la réputation le précède.

L’idée du scrapbooking est de mettre en avant vos photos et de raconter une histoire autour d’elles.

Pour cela vous pouvez utiliser tout ce que vous avez à disposition : papiers colorés, encre, tampons, peintures, embellissements diverses… Et c’est pour cela qu’il y a énormément de matériel dédié au scrapbooking. Même si à l’origine il s’agissait surtout de coller des souvenirs des événements comme des places de concert, ou des souvenirs de bébé.

A savoir également que ce loisir nous vient du continent américain. C’est pour cela que le standard des pages est 30.5 x 30.5 cm (12 pouces par 12). Les albums sont ainsi des assemblages de pages joliment décorées, parfois avec un thème en commun mais pas forcément.

Ayant toujours personnalisé mes cahiers, j’ai vraiment franchi un cap lorsque je me suis mise au scrapbooking il y a plus de 15 ans (déjà !!!). J’y ai développé mon sens artistique et le goût pour la mise en page et les couleurs.

Il existe plusieurs courants artistiques en scrapbooking très différents ( clean&simple, américain, vintage, shabby, etc…) et de modes mais il est préférable de suivre vos propres envies pour créer des albums qui vous plairont encore dans quelques années.

L’art journal

C’est mon carnet de prédilection ! L’art journal est pour moi un véritable espace de jeu et de liberté.

Vous pouvez le créer vous même, ou utiliser un carnet de préférence avec des feuilles assez épaisses (>100g/m², voir autour de 200g/m²).

Le concept de l’art journal, est d’y explorer une thématique (ou prompt en anglais), pour chaque page ou chaque carnet. Vous pouvez commencer une page avec la seule intention d’essayer un nouveau matériel, d’explorer un souvenir, un ressenti. J’aime également me défouler et exprimer mes émotions de façon assez brute avec de la couleur et des textures.

Pour le matériel : tout est permis comme pour le scrap. Le rayon beaux-art devient votre meilleur fournisseur.

Il n’est pas nécessaire d’avoir des notions de dessin d’architecte, ni d’illustrateur, au contraire, c’est accessible à tous. Grâce à l’art journaling vous pouvez renouer avec l’artiste qui est en vous avec joie et sans préjugé.

Une page blanche devient un terrain de jeu pour la peinture, le collage, les encres et tout ce qui vous passe par la tête : c’est de l’art ! 

Le junk journal

C’est le petit frère de l’art journal. Son objectif et sa structure sont toutefois différents.

Le junk journal est un assemblage de feuilles, de papiers de récups, de ce dont vous ne vouliez plus pour créer autre chose. C’est donc un carnet entièrement fait-main et destructuré.

Il n’a d’autre intention que de faire un bel ouvrage. On recherche plus un aspect esthétique que d’exprimer quelque chose en particulier. C’est pour cela que je le classe dans une catégorie un peu à part.

Le junk journal est aujourd’hui très à la mode. Il s’inscrit dans la suite logique du scrapbooking et de l’art journaling, en utilisant les chutes de papiers et le matériel laissé pour compte, comme les vieux embellissements.

Si cet article te plait, pense à l’épingler sur Pinterest.

Le livre altéré

Savez vous que tous les jours de vieux livres sont jetés à la poubelle, recyclés ?

Même en bibliothèque, ils ne sont plus forcément acceptés (en même temps je peux comprendre qu’il n’y a pas assez de place pour avoir 15 exemplaires de chaque livres). 

C’est en constatant ce fait, que le livre altéré (altered book) a fait son essor.

L’idée est donc d’utiliser un livre comme support artistique.

Il peut être découpé, peint, déchiré, recollé… Toutes les intentions créatives sont possibles.

Vous pouvez même transformer un livre en journal intime, ou déchirer les pages pour les recoller dans un autre carnet ^-^

Rien que de penser à déchirer une page, j’ai la boule au ventre !

Et tous les autres…

Et je suis bien loin d’avoir fait le tour de tout ce qu’il est possible de créer avec un journal.

Vous trouverez aussi : 

  • des carnets de gribouillage… pour gribouiller !
  • des cahiers plus techniques, pour regrouper des techniques artistiques par exemple.
  • des herbiers, créés au fil de balades
  • des créative journal ®, pour exprimer tous les jours ce qui vous traverse.
  • des carnets de gratitude
  • etc..

Idée d’article à lire : Qu’est ce que le journal créatif ® ?

Qu'est ce qu'un journal créatif ? Quelle est la différence avec un bullet journal ? Comment créer son premier journal créatif ?

En réalité…

Vous l’aurez compris le monde des carnets est vaste, et chaque carnet est unique. Ainsi il est souvent difficile de nous en tenir à une seule catégorie pour le qualifier.

Les frontières entre ces types s’estompent rapidement. Lorsque par exemple vous rajoutez des photos dans votre bullet journal, est ce que cela devient un scrapbook ? Ou encore si vous vous confiez dans votre art journal, devient-il un journal intime ? D’ailleurs n’est-il pas déjà de l’ordre de l’intime ?

Finalement seul le propriétaire, le créateur d’un carnet sait vraiment quel en est sa nature. Un carnet créatif répond simplement au besoin de son utilisateur (comme le bujo d’ailleurs 😉 ).

Enfin j’aurai tendance à conseiller d’utiliser plusieurs carnets en même temps, avec une intention particulière pour chacun. Il peut être périlleux de vouloir tout faire sur une seule structure. Ainsi j’ai un carnet pour m’organiser, un autre type journal intime (un peu plus artistique mais encore “propre”) et enfin quelques autres pour la patouille (oui, j’ai beaucoup de carnet ^-^). Cela évite d’avoir des taches de peinture sur ma to do list du mois en cours…

Je vous invite donc à explorer et partager votre part de créativité dans vos carnets. Et si vous ne savez par part quoi commencer, participez gratuitement à mon atelier en ligne “5 jours pour commencer son carnet créatif et trouver son style”.


Encore un grand merci à Marie pour cet article très complet sur les différents carnets créatifs. J’espère qu’ainsi vous y voyez plus clair. D’ailleurs depuis peu, je conseille souvent de créer un carnet créatif en complément de son bullet journal afin de se défouler sans avoir peur de mal faire. Un art journal qui ne serait pas parfait, histoire de jouer un peu sur son côté perfectionniste, n’est ce pas Amandine ?! Et j’avoue que je me penche sérieusement sur la question.

Je suis d’ailleurs inscrite à la Missive créative de Marie. C’est un atelier en ligne sur 12 semaines pour apprendre à développer sa créativité avec différentes méthodes. Je vous en reparle dès que je l’ai terminé.

A bientôt

Signature


.

Réseaux sociaux

4 thoughts on “Les carnets créatifs : art journal and co

  1. Super article je vais aller voir de plus prêt son blog et le concept de livre altéré avec le nombre de livres que j’ai chez moi je devrais en trouver un à recycler. En plus comme bibliothécaire le concept m’intéresse beaucoup

    1. Moi par contre le livre altéré ça me fait froid dans le dos. Même si j’en ai 2 bibliothèques chez moi, je ne peux pas m’imaginer les abîmer :/

  2. Merci pour cet article 🙂 J’ai appris des choses sur le monde merveilleux des carnets. Il en existe tellement de sortes différentes que c’est difficile de s’y retrouver. Et la limite entre les uns et les autres est parfois floue…

    1. C’est très flou et je pense qu’elle dépend de chacun de nous. A nous de créer le carnet dont on a besoin et qui nous ressemble 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *