Développement personnel

Créer un plan de développement personnel en 5 étapes simples

Comme promis dans le précédent article, je vais aujourd’hui vous expliquer comment créer un plan de développement personnel.

Je vous rassure tout de suite, il n’est pas nécessaire d’avoir un bac +8 pour créer ce plan d’action de croissance personnelle. Par contre, il vaut effectivement mieux suivre quelques étapes que je vais vous donner dans cet article. 

Avec ce plan d’évolution personnelle, vous saurez où vous allez, comment y aller. Ainsi, vous ne vous perdrez plus en route. Car combien parmi vous ont débuté un travail de développement personnel mais ont l’impression de ne pas avancer ? Ou combien ont envie de se lancer mais ne savent pas par quel bout débuter ?

Avec ce plan de développement personnel vous aurez tous les éléments en main pour réellement avancer sur votre chemin de vie et libérer tout votre potentiel.

Pourquoi créer un plan de développement personnel ?

Le but de ce plan de développement personnel est de ne pas vous perdre en cours de route, d’avoir une carte détaillée du chemin à suivre pour parvenir à vos objectifs de développement personnel. Ce sera un peu comme le GPS de votre projet personnel.

Définition d’un plan de développement personnel

Avoir ses objectifs en tête n’est pas suffisant pour les atteindre. Il est primordial de les poser à l’écrit. D’où la création d’un document ou d’un support détaillé comprenant tous les détails nécessaires à l’atteinte de votre objectif final.

Le plan de développement personnel c’est le processus détaillé du chemin que vous allez devoir suivre pour enfin être vous.

Schématiquement, vous allez partir d’un point A pour aller à un point B, en indiquant les jalons nécessaires à cette progression. C’est un plan d’action. Comment aller de ma situation actuelle à celle désirée ? Quelles étapes ? Comment j’arrive à ces étapes ?

Comment commencer un travail sur soi ?

Ce document et ce process en place, vous serez beaucoup plus confiante en vous et en votre capacité à parvenir à cet idéal. Vous aurez le détail de votre progression personnelle, et toutes les cartes en main pour avancer.

Je pense que vous avez compris le principe. Rentrons donc à présent dans le détail. 

5 étapes simples pour créer son plan de développement personnel

Définir une vision claire de son objectif

Pour débuter la création de votre plan de développement personnel, vous allez devoir définir une vision claire de votre objectif. Que souhaitez-vous exactement ? Changer un comportement ? Développer des compétences ? Travailler vos peurs, doutes ? Quelle personne souhaitez-vous devenir ? Simplement être vous et ne plus vous sentir obligée d’être une autre ? Construire une vie qui vous ressemble ?

Très bien, mais plus précisément, cela donnerait quoi dans un an ? Dans 5 ans ? A quoi ressemblerait votre vie idéale ? Autorisez-vous à rêver, imaginer ! Ne sous-estimez pas le pouvoir de l’imaginaire. Croyez en Emile Coué. Selon le créateur de la méthode qui porte son nom, l’imagination aurait plus de pouvoir que la volonté. 

Visualisation

Alors imaginez ! Rêvez votre vie idéale ! Et notez sur papier cette vision, cet idéal de vie, de vous. 

Bien sûr, cet exercice peut également s’accompagner d’un questionnement intérieur plus profond que vous pouvez effectuer avec des questions d’introspection. Vous définirez ainsi mieux qui vous êtes, quelles sont vos valeurs, vos envies cachées … Mais cela n’est pas obligatoire. 

Effectuer un bilan de sa vie actuelle

La seconde étape de ce plan de croissance personnelle est de faire le point sur votre situation actuelle. C’est indispensable pour savoir où vous en êtes exactement et quels seront les axes de travail prioritaires. 

Un outil très pratique pour cela, c’est la roue de la vie ou le level 10. Très utilisé en développement personnel, il a plusieurs noms mais le principe est le même. S’interroger sur les domaines les plus importants de sa vie puis donner une note à chaque domaine. Cette appréciation va de 1 à 10. 

Idée lecture : Comment bien utiliser le Level 10 ?

Prenez le temps d’effectuer cet exercice comme il se doit, de vous interroger sur chaque domaine un à un. Cela vous permettra de définir ce qui est le plus important pour vous actuellement. Les domaines dans lesquels vous allez devoir travailler dans les mois à venir pour parvenir à votre objectif ou encore quelles sont vos compétences, vos points forts. D’ailleurs appuyez-vous toujours sur eux pour avancer et travailler en douceur les points négatifs. 

Une fois que vous avez terminé votre roue de la vie, conservez la soigneusement. Vous verrez qu’il est assez agréable de se replonger dedans quelques mois plus tard afin d’observer le parcours effectué. 

Voilà, vous savez maintenant où vous en êtes et ce que vous devez travailler. 

Vous avez donc à présent votre point A qui est égal à votre roue de la vie et votre point B qui lui correspond à votre idéal. La question qui tue … comment faites-vous pour parvenir de A à B ? 

Mettre en place les jalons de ses mini-objectifs

Vider sa tête

Dans un 1er temps, demandez-vous ce que vous devez faire, ne plus faire, apprendre, lire pour parvenir à votre objectif final. Puis listez tout ce qui vous vient en tête sans vous brider, laissez votre esprit faire le travail sans trop réfléchir cela viendra après.

mini objectifs de développement personnel

Structurer ses idées

Une fois cette liste établie, regroupez ce qui peut l’être et hiérarchisez vos idées. Pour y voir plus clair, n’hésitez pas à créer une mind map ou carte euristique en français. Cet outil visuel peut vous aider à y voir plus clair dans toutes vos idées et donc mieux cerner où sont vos priorités.

Définir des minis-objectifs de développement personnel

Sélectionnez au maximum 3 domaines, oui 3 et fixez vous un mini-objectif par domaine. Et c’est déjà beaucoup. Je dis domaine de vie en rapport à la roue de la vie dont je vous ai parlé en étape 2. Mais vous pouvez préférer ne travailler que sur un seul domaine à la fois. Dans ce cas, c’est 3 objectifs maximum qu’il vous faut déterminer.

Exemple : vous souhaitez apprendre à lâcher prise et ne plus vous prendre la tête pour un oui ou un non afin de vous sentir mieux dans vos baskets.

Quoiqu’il en soit n’oubliez pas que choisir n’est pas renoncé. Puis surtout vous ne pouvez pas être partout, vous avez 2 bras, un cerveau et 24h dans une journée … Pas plus. Alors inutile de vouloir tout faire et agir partout en même temps. Vous allez vous éparpiller et vite vous décourager. Demandez-vous donc lesquels sont les plus importants ou vous inspirent le plus ? 

Poser les jalons de votre réussite

Puis pour chacun de ces 3 minis-objectifs, quelles sont les étapes à franchir ?

Soit vos étapes ou jalons sont inter dépendants et doivent suivre un ordre logique et dans ce cas c’est assez simple => vous notez les étapes dans l’ordre chronologique où elles doivent être effectuées.

Soit, il n’y a pas de lien de cause à effet entre les différents thèmes qui ressortent de votre liste initiale. Dans ce cas priorisez. Qu’est ce qui est le plus important ? Impactant pour votre objectif ? Et commencez par cela.

bonheur et lâcher prise

Dans un cas comme dans l’autre soyez le plus précis possible pour chaque jalon. Décrivez le plus clairement possible ce que vous devez faire. 

Je reprends l’exemple du lâcher prise. Afin de parvenir à votre mini-objectif de savoir lâcher prise, vous vous fixez d’ici 10 mois, de ne plus vous emporter dans 50% des situations qui aujourd’hui vous mettent hors de vous.

Pour bien définir ces étapes, utilisez le fameux acronyme SMART

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Ambitieux
  • Réaliste
  • Temporel

Je vais insister sur le temporel car il est vraiment crucial pour votre objectif final de planifier vos étapes. Dans quel délai devez-vous avoir atteint l’étape 1 ? L’étape 2 ? … 

Quoiqu’il en soit vous devez être en mode progression, d’où le ambitieux et ne pas stagner. Vous devez initier le mouvement et rester dans cette bonne dynamique. Mais ne voyez pas trop gros non plus, sinon vous serez vite découragée. Qu’auriez-vous la possibilité de faire avec 20 à 30mn par jour ? 

Je récapitule où nous en sommes par rapport à notre plan de développement personnel :

  • nous avons nos points de départs et arrivées
  • les jalons pour y parvenir

Comment structurer son plan de croissance personnelle ?

A présent, comment allez vous progresser ? Quelle compétence, connaissance devez-vous acquérir ? Comment ? Devez-vous oublier une mauvaise habitude qui pourrait entraver votre bien-être ? Identifiez par exemple quels sont vos mangeurs de temps et en quoi ils sont si chronophages et empiètent sur votre quotidien.

Ou au contraire, devez-vous mettre en place une nouvelle routine ? Pour l’exemple du lâcher prise, et afin d’atteindre le 1er palier, vous décidez de mettre en place 2 nouvelles habitudes et de développer une compétence :

  • ne plus dire « il faut que » ou « je dois », les remplacer par « je choisis de »
  • écrire chaque jour mon ressenti sur un événement marquant pour lequel j’ai eu du mal à lâcher prise. Evénement du jour ou passé
  • apprendre à communiquer selon les principes de la Communication Non Violente.

Pour chacun de ces 3 points, soyez une fois de plus précise. Pour votre souhait d’écrire chaque jour sur un ressenti : à quel moment allez-vous mettre en place cette nouvelle habitude ? Sous quel forme ? Ordinateur, carnet ? Avez-vous le matériel ? Ou allez-vous vous installer pour vous sentir bien ?

routine bien-être

Il peut également s’agir de nouvelles habitudes dites de soutien. Pourquoi les nomme-t-on ainsi ? Car elles vont venir vous épauler dans ce projet de vie. Elles vont vous aider dans ce travail vers l’accomplissement de soi. Cela peut-être la mise en place d’une routine matinale avec du sport, ou de la lecture ou les 2. Ou d’une routine du soir avec yoga, méditation et journaling. A vous de définir ce qui vous conviendrait le mieux et servirait votre développement personnel et ce fameux plan d’action. 

Définir des récompenses

L’une des dernières étapes dans la création de votre plan de développement personnel est la définition de récompense. Oui vous avez bien lu. Lorsque vous parvenez enfin à arrêter de procrastiner en scrollant sur votre téléphone pendant plusieurs jours d’affilés, voir un mois, félicitez-vous, faites vous un mini cadeau ! Lorsque vous atteignez chacun des paliers définis dans votre plan d’action, faites de même. Vous verrez que cela boostera votre motivation

D’ailleurs connaissez-vous le productivity challenge ? Il aurait aussi bien pu s’appeler selfcare challenge ou autre. Le principe est simple : suivre la mise en place ou la progression de 2 ou 3 mini objectifs ou habitudes. Grosso modo, vous coloriez des cases à chaque fois que vous avez par exemple :

  • fais votre yoga
  • mangez sain toute la journée
  • lu 50 pages
  • n’avez eu aucun pensée négative vous concernant dans la journée.

Et lorsque vous avez colorié 20 cases d’affilées, vous vous offrez une petite récompense. 

Ces récompenses sont à définir à l’avance ainsi on ne triche pas 😉 Pour en savoir plus sur ce challenge, je vous invite à lire mon article dédié ICI.

S'accorder des récompenses pour atteindre ses objectifs

Votre plan de développement personnel est à présent créé. Vous avez point de départ et d’arrivée. Les mini-objectifs clairs et précis pour y parvenir et les récompenses associées. A vous de noter tout cela sur le support de votre choix, votre Bullet Journal sera parfait pour cela. 

Vous pouvez par exemple imaginer une collection pour votre plan de développement personnel global avec les 3 axes de travail prioritaire. Puis une collection spécifique pour chaque axe avec le détail.

Mais ce n’est pas complètement terminé …

Effectuer des bilans réguliers

Non, certes vous avez votre plan de croissance personnelle et c’est super. Mais ne pensez vous pas qu’il serait bon de suivre votre évolution dans ce plan, checker et valider les différents jalons ? Pour cela, faites le point régulièrement. Chaque semaine si possible et au minimum chaque mois afin si nécessaire de réajuster votre plan d’action.

Le travail sur soi est long. Aussi, prendre le temps de se poser régulièrement pour faire le point sur son avancée personnelle, rester honnête avec soi-même tant d’un point de vue points forts que points faibles, vous aidera à réaliser vos objectifs de vie et à créer cette vie rêvée, votre vision de vous dans 5 ans n’est pas qu’un rêve si vous vous donnez les moyens d’y parvenir. 

Alors qui se lance dans l’élaboration de son plan de développement personnel ? N’hésitez pas à m’indiquer en commentaire si c’est le cas. Je serais heureuse de pouvoir vous accompagner dans ce cheminement.

D’ailleurs, je vous propose de découvrir mon propre cheminement, une partie de mon plan de développement personnel. J’ai en effet synthétisé le travail effectué sur moi ces dernières années dans la méthode 5C. Les 5 clefs pour créer la vie qui vous ressemble, 5 clefs pour savoir qui l’on est et enfin se révéler.

Pour recevoir gratuitement le détail de cette méthode, il vous suffit de la demander ICI ou en cliquant sur le visuel ci-dessous.

La méthode 5 C pour créer la vie qui vous ressemble

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *