Bujo concept

Comment faire une to do list ?

Comment faire une to do list efficace ? Ce n’est pas le tout de lister toutes les tâches à faire. Le but est de les faire et de ne pas se décourager dès la création de la to do list.

Il faut donc différencier une simple liste d’une réelle to do list. La première peut vite vous décourager alors que la seconde est là pour vous motiver.

to do list - faire une to do list - efficace

1 – Décomposer les tâches en actions simples

Cela peut paraître idiot puisque vous savez à peu près ce qui se cache derrière telles tâches. Mais il y a parfois des surprises et bien souvent plusieurs actions à effectuer pour qu’une tâche soit finalisée.

Un exemple simple : envoyer les demandes de remboursement à la mutuelle. Cela peut se décomposer comme suit :

  • regrouper toutes les factures en attente
  • les photocopier pour garder trace
  • préparer l’enveloppe avec les documents originaux
  • envoyer courrier

4 actions pour une seule tâche. Si vous n’aviez eu le temps que de regrouper les demandes, votre tâche serait restée en suspens et reportée chaque jour jusqu’à ce que la tâche soit accomplie. Ce qui peut être démotivant. Tandis qu’en fractionnant le travail vous avez la sensation d’avancer. Vous cochez les étapes au fur et à mesure ce qui est bien plus encourageant.

Weekly log - cactus - bujo

Il est donc plus gratifiant et motivant de décomposer vos tâches autant que possible. 

2 – Utiliser des verbes d’action

Après avoir fractionné vos tâches, comment faire une to do list efficace ? Utilisez des verbes d’action plutôt que des phrases. Ranger, écrire, trier, cuisiner … Cela incite à l’action justement 😉 Soyez direct.

3 – Quand faire une to do list ?

Chaque dimanche soir, faites le point sur la semaine à venir. Prenez le temps nécessaire pour faire une to do list efficace. Ce n’est pas une perte de temps, bien au contraire. Au final, vous en gagnerez. Faites le point sur vos actions de la semaine, rendez-vous …

Dutchdoor - bullet journal - bujo - weekly log

Puis, tous les soirs, faites votre to do list du lendemain. Vous devez en effet vous y pencher chaque jour. Les événements du jour ont pu avoir un impact sur vos journées à venir et le programme de la semaine.

4 – Avoir une liste de toutes les choses à faire

D’ailleurs, le mieux est d’avoir une liste des choses à faire globale et de venir y piocher au fur et à mesure de vos possibilités. Alors videz votre tête dans votre carnet en listant TOUT ce que vous avez à faire. La liste peut être longue mais ne vous découragez pas. Chaque semaine et chaque jour, vous avancerez un peu. C’est petit à petit que l’oiseau fait son nid.

bujo - braindump

5 – Faire des choix

Attention toutefois, à ne garder que ce qui est vraiment important ou indispensable. Évitez le superflu ! Posez vous les bonnes questions avant d’écrire dans cette liste que l’on pourrait qualifier d’inventaire de tout ce que vous avez à faire. Est-ce vraiment utile ? Est-ce important pour moi ou pour quelqu’un d’autre ? Que vais-je y gagner ? Est-ce indispensable ? Le temps que je vais y passer vaut-il cette action ?

to do - i want - bujo

Sur la photo ci-dessus, je différencie dans mon monthy log ce que je dois faire, de ce que j’aimerais ou ai besoin.

6 – Etre réaliste

Puis lors de la création de votre to do list quotidienne, soyez conscient du temps que vous avez dans votre journée pour effectuer l’ensemble de vos tâches. De plus, laissez toujours un peu de place pour les imprévus. Inutile donc de surcharger votre to do list.

7 – Garder du temps pour soi

Et pensez à vous et à vos projets personnels. Ne vous laissez pas submerger par les demandes, besoins d’autrui. 

8 – Prioriser

Ensuite, il est également primordial de mettre de l’ordre dans ses priorités. La nuance important/urgent ou les 2 combinés est à prendre en compte.

Aussi, je vous invite à définir chaque jour une action prioritaire puis à classer les suivantes par ordre de priorité.

bujo - bullet - raisons - créer

9 – Comment faire une to do list étape par étape

Pour résumer cet article qui je l’espère vous aura été utile, voici les étapes clefs.

  • Lister tout ce que vous avez en tête en vous posant les bonnes questions. Utiliser des verbes pour être plus direct.
  • Fractionner ces différentes tâches en autant d’actions que nécessaire.
  • Le dimanche soir faire le point sur la semaine à venir : actions, rendez-vous … Ne pas hésiter à se créer une to do list hebdomadaire.
  • Chaque soir faire une to do list pour le lendemain, il faut être réaliste 😉 Et définir une action prioritaire du jour, puis classer les suivantes par priorité.  Garder du temps pour vous et pour les imprévus !

Voici mon process pour tenter de faire une to do list productive et efficace. Au début, j’avais le sentiment que j’allais perdre du temps. Mais pas du tout, bien au contraire, j’en gagne et je me sens surtout plus légère. D’ailleurs je vous parlerais très bientôt de rétro planning et de time blocking 😉 D’autres moyens de mieux s’organiser et gérer son temps.

Est-ce que cet article vous a plu ? C’est le début d’une série sur l’organisation. Cela chance un peu du bullet journal mais reste tout de même lié 😉 

9 thoughts on “Comment faire une to do list ?

  1. Je te remercie pour tous vos efforts, mille merci
    Vous m’avez donné le goût de vivre, oui oui exactement

    J’étais tellement perdue dans mon désordre que je voulais mourir
    Merci
    Mon Facebook est : Rose Poudrée

  2. Bonjour Audrey,
    Je me permets d’ajouter 9) indiquer le temps nécessaire à la réalisation de la tâche ce sera plus motivant et réaliste. Je veux d’ailleurs me faire une liste de durées (balayer et serpiller la cuisine, coiffer ma fille…)
    10) Barrer ou surligner, LE meilleur moment ! Merci encore pour toutes ces pistes… À bientôt.

  3. Je n’arrive pas encore à m’organiser pour les tâches ménagères… Je rentre chaque soir après 19h15, on mange et ma fille de 4 ans est très en demande d’attention. J’ai du mal à lui dire « non je ne joue pas avec toi, je vais faire du ménage »… À un moment je faisais Flylady, il faudrait que je relise « Entretien avec mon évier »ce livre m’avait bien aidée…
    Je suis TRÈS intéressée par tes futurs articles sur l’organisation…

  4. Merci mille fois, je suis perdue avec tout ce que l’on trouve sur internet, vos articles sont concis, clairs et une réelle aide d’organisation sur les principes FODAMENTAUX du bujo.
    Merci!!

    1. Merci beaucoup. Si besoin d’aide pour débuter ou se perfectionner avec un bullet journal, il ne faut pas hésiter à me contacter 🙂

  5. Très intéressant. Je crois que je suis un peu particulière, mais il se trouve qu’après maints essais j’ai constaté que la motivation à faire et la satisfaction de l’accomplissement varient selon la présentation de ma liste. Pour moi il faut un petit carré à côté que je puisse valider quand c’est fait. Pas de surlignage pas de gribouillage…. J’avais dit que j’étais étrange

    1. Pas du tout étrange ! C’est ce que l’on fait tous dans nos bullet journal. Un petit point ou un carré à gauche de la tâche à effectuer. Une fois fait, on coche et c’est là tout le plaisir du bullet journal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *