Bujo concept

Comment bien utiliser un bullet journal ?

Une question revient très souvent dans les messages que vous m’envoyez. Comment bien utiliser un bullet journal ? Une question qui paraît simple mais qui au final s’avère un peu plus compliquée. En effet, il y a le système de base mais aussi la façon dont il s’adapte à chacun, dont on se l’approprie.

Ce qui est certain, c’est qu’il existe des règles de base pour utiliser au mieux un bullet journal. Aussi, dans cet article, je vais tenter de vous expliquer comment utiliser un bullet journal au quotidien. Je vais également vous expliquer comment je fonctionne et ce à quoi il me sert.

Mais ce n’est pas tout. J’ai invité Cassandre du blog Babecoach à en faire de même. Ainsi, vous aurez 2 visions sans aucun doute différentes du comment utiliser votre bullet journal ! Lien vers son blog en bas de cet article. Cassandre est coach et qui plus est une femme très bien organisée. Je suis certaine que son article va vous plaire. Et je file le lire 🙂

Comment utiliser un bullet journal

Les bases du bullet journal

Quels sont les 6 essentiels du système bullet journal ?

  • Les clefs, composition de symboles pour mieux visualiser les différentes informations notées dans votre carnet.
  • L’index qui vous permet de vous y retrouver. Dans lequel l’on note toutes les pages que l’on crée à l’exception des daily log ou weekly log.
  • Le future log ou vue annuelle, votre vision des mois à venir dans lequel vous notez vos rendez-vous pour les mois suivants mais aussi les échéances, dead line, anniversaires ou événements.
  • Le monthly log ou vue mensuelle, avec vos événements du mois ainsi que la to do list et éventuellement les trackers mensuels.
  • Les daily log, le journal de bord quotidien dans lequel on note sa to do list chaque jour. On y inscrit toutes les informations que l’on doit retenir au fur et à mesure de sa journée.
  • Les collections et trackers.

6 typologies de page à organiser dans votre carnet. Mais comment bien organiser votre bullet journal ?

Comment créer les clefs d'un bullet journal. Voici une idée de mise en page pour les clefs d'un bujo

Comment organiser les pages d’un bullet journal ?

Le concept est simple. Vous créez les pages dont vous avez besoin au fur et à mesure. Donc si c’est mon premier bullet journal, j’ai commencé par les clefs, l’index, le future log puis j’ai enchaîné avec le monthly log. Me voici à présent devant ma page blanche pour y noter mon daily log.

Dans ce daily log, je vais inscrire ma to do list ainsi que les événements prévus. Et ainsi de suite chaque jour, en migrant les entrées au fur et à mesure des journées. Mais voilà, au bout de 10 jours, cela fait déjà 4 livres que j’aimerais lire que je note dans mes daily log.

idée - mise en page - daily log - bujo - bullet journal

Aussi, je vais me créer une collection « Livres à lire » afin de regrouper les noms et auteurs de ces 4 livres. Où placer cette collection dans mon bullet journal ? Tout simplement à la suite, sur la première page vide de mon bullet journal. Je suis en cours de création de mon daily log sur la page 25, je crée ma collection sur la page 26. Puis je viens reporter cette page 26 sur mon index.

Et ainsi de suite, jusqu’au changement de mois où je viens créer un nouveau monthly log avant d’enchaîner sur mes prochains dailys jusqu’à ce que j’ai de nouveau besoin de créer une collection.

Ceci est la version simplifiée du fonctionnement d’un bullet journal. A présent, je vais vous expliquer plus en détail comment utiliser un bullet journal.

Si cet article te plait, penses à l’épingler sur Pinterest !

La réflexion quotidienne

Une des premières choses à mettre en place quand on se lance dans l’aventure bullet journal, c’est la réflexion quotidienne.

En quoi est-ce que cela consiste ? Tout simplement à se poser 5mn par jour afin de se demander ce qui est important ou pas. Ce qui est primordial pour vous ou un de vos proches. Voir même ce qui est obligatoire. Avant d’écrire chaque action dans le daily log, demandez-vous si celle-ci vaut la peine d’être écrite ? Est-ce qu’elle est vraiment importante pour vous ou un de vos proches ? Parce qu’en faisant cette action, vous n’en ferez pas d’autres. Lesquelles sont donc prioritaires ou obligatoires ? Une introspection utile et importante.

Personnellement, je préfère effectuer cela le soir avant d’aller me coucher. Ainsi lorsque je me lève le matin, ma journée est déjà organisée.

Certaines préfèrent prendre ce petit temps d’organisation, le matin. Il n’y a pas là une meilleure méthode. Il y a celle qui vous correspond.

Exemple de daily log pour bullet journal français

Donc me concernant, nous sommes le soir. J’ai noté quelques actions pour le lendemain. Mais attention à ne pas vous surcharger !

Idées d’article à lire : comment faire une bonne to do list ?

Il est important d’avoir cette réflexion quotidiennement. Cela n’est pas très long et vous verrez que l’on prend très rapidement l’habitude. Puis bien vite à force de re-noter une action sans toutefois la mener à bien, soit vous finissez par la faire d’agacement, soit vous l’annulez. Le bullet journal est un excellent outil anti-procrastination !

Une journée avec mon bullet journal

Bref, nous voilà le lendemain. Bullet journal ouvert, je regarde ce qui est prévu, quelles sont mes priorités. Puis je me mets en ordre de marche.

Au fur et à mesure de la journée, j’y coche les actions effectuées, je regarde ce qu’il me reste à faire, ou encore j’y note des informations. Cela peut aussi bien être un événement, un magazine à acheter, un ingrédient manquant dans mes placards. En fait, je peux rajouter des tâches à effectuer tout au long de la journée. Un vrai journal de bord ! Cela ne signifie toutefois pas que ces tâches doivent être faites aujourd’hui sauf s’il y a urgence.

Non, je note ces informations dans mon daily log pour ne pas les oublier. Mon journal quotidien me sert en fait de post-it. Voici des exemples :

  • nouveau mail reçu qui demande une réponse
  • suite à ce même mail je dois regrouper le matériel pour le prochain concours
  • prendre photo visuel prochain concours
  • poudre d’amande pour le crumble aux pommes
  • brunch avec Marion ce dimanche
  • quoi préparer pour le brunch ?

Mais que faire de ces informations, appelées entrées ?

Idée de livre à lire : La méthode Bullet journal de Ryder Carroll

La méthode Bullet Journal

La migration quotidienne

Le soir venu, avant de réfléchir à ma journée du lendemain, je fais le point sur la journée qui se termine. Ai-je été productive. Oui ? Je me félicite un petit peu, personne d’autre ne le fera pour moi. Non ? Pourquoi ? Y-a-t-il eu un événement particulier ? Ou bien étais-je tout simplement désorganisée ?

Les actions du jour

Je vérifie ensuite que j’ai bien coché tout ce qui devait l’être. Puis pour ce qui n’a pas été effectué, je mets en route la réflexion quotidienne. Important ou pas, prioritaire ou pas …

Ce qui peut et doit être fait demain est donc reporté dans mon daily log du lendemain. Les actions moins urgentes, sont elles migrées sur le monthly log voir le future log. Je peux également les annuler si elles n’ont plus lieu d’être.

Mon journal quotidien

Puis vient ce que j’ai noté dans le courant de la journée. Idem, j’enclenche la réflexion quotidienne.

  • nouveau mail reçu qui demande une réponse => important, à faire demain. Je le note donc dans mon daily log du lendemain.
  • suite à ce même mail je dois regrouper le matériel pour le prochain concours => Idem à faire demain
  • prendre photo visuel prochain concours => A faire également demain
  • brunch avec Marion ce dimanche => A intégrer à la page événements de mon monthly log en cours
  • même exemple mais à une date ultérieure, le deuxième dimanche du mois prochain => A intégrer dans mon future log. Je noterais ensuite ce brunch dans mon prochain monthly log.
  • quoi préparer pour le brunch ? => Je crée une collection sur la page suivante pour noter mes idées, les ingrédients nécessaires et la liste de course associée. Cette collection, je la note dans mon index.

D’autres exemples dans le visuel ci-dessous avec mes annotations sur la droite en gris. Regardez bien les symboles sur chaque ligne. Si mon action est migrée au lendemain le symbole est >. Une flèche qui va vers l’avant du carnet. Si cette action est migrée à mon monthly ou sur le future log, la flèche est dans le sens inverse < puisque cette information est reportée à l’arrière de mon carnet, dans les pages précédentes.

Priorisation

Parfois, je me retrouve avec un peu trop de tâches pour une seule et même journée. En effet, j’ai beaucoup de mal à ne pas les noter dans mon daily log alors que je sais qu’elles doivent être faites.

Aussi, je priorise mes actions en les notant de 1 à 5 pour débuter. 1 étant l’action prioritaire de la journée, celle par laquelle je commence le matin. Si j’arrive jusqu’à 5. Je prends 2mn pour réfléchir à mes prochaines priorités. Et ce que je n’aurais pas pu traiter, sera migré …

Outre ce système de priorisation, il m’arrive également de me faire un planning quotidien = time blocking dont je vous parle très prochainement.

Guide gratuit bullet journal

30 pages d’explications et d’exemples concrets pour comprendre rapidement comment utiliser un bullet journal. Pour recevoir gratuitement ce guide, cliques sur ce LIEN.

Où placer les collections et trackers dans un bullet journal ?

Comme indiqué plus haut, ces pages sont à créer au fur et à mesure de vos besoins. Toutefois, lorsque l’on termine son premier bujo, on a une meilleure idée de ses besoins. Aussi pour le second, on peut par exemple créer les collections dont on sait déjà avoir besoin au début de son bullet journal, juste après le future log.

Idem pour les trackers annuels tel que suivi de poids, repère pour le ménage, le suivi de cycle …

Idée d’article à lire : comment mettre en place des trackers dans un bullet journal ?

Ou autre astuce si vraiment cela vous perturbe de créer une collection au milieu des daily log. Vous pouvez tout simplement retourner votre carnet, et créer les collections à la fin.

Quoiqu’il en soit, avant de créer une collection ou un tracker, demandez-vous pourquoi vous le faites ? Est-ce que l’idée vous a paru sympa et joli sur Instagram ou Pinterest ? En aurez-vous une réelle utilité ? Car pourquoi perdre du temps à créer une page qui au final ne vous servira pas ?

Pour obtenir une liste de plus de 100 collections à télécharger gratuitement, abonnez-vous au Club Creabujo.

La migration mensuelle

Vous avez à présent dû comprendre ce qu’était la migration. Mais comment l’appliquer au monthly log ? En effet, le dernier jour du mois, il est nécessaire de s’accorder un petit quart d’heure pour effectuer un bilan mensuel et créer le prochain monthly log.

La page événement

Je commence toujours par la page événement de mes pages mensuelles. Elle est très simple à créer. J’y inscris les dates du 1 au 31 au centre de ma page. Ainsi, je peux noter des informations à gauche pour le matin et à droite pour l’après-midi. J’y écris mes rendez-vous, les anniversaires, les événements et les déplacements de mon conjoint. Ces informations, je vais tout simplement les chercher dans mon future log.

Ci-dessous j’ai un peu varié la présentation de mon monthly log, puisque ma timeline est horizontale.

Créer une dutchdoor pour son monthly log

La to do list mensuelle

Ensuite, je passe à la to do list du mois. C’est à ce moment là qu’intervient la migration. En effet, je reprends le monthly log du mois qui se termine pour faire le point sur ce qui a été fait. Et comme pour la migration quotidienne, je regarde de plus près ce qui n’a pas été traité. Voici les questions que je me pose :

  • Est-ce toujours d’actualité ?
  • Est-ce réellement important pour moi ou un proche ?
  • Cette tâche a-t-elle un caractère obligatoire ?
Idée de mise en page pour une to do list originale d'un monthly log pour bujo

Je vous laisse imaginer ce que peut donner un changement de carnet. D’ailleurs, en écrivant ma dernière newsletter, j’ai eu l’idée de créer un workbook pour vous aider à changer de carnet tout en gardant le cap sur vos projets. Rendez-vous dans quelques semaines pour le résultat.

Pour conclure

Voilà donc comment j’utilise mon bullet journal au quotidien. Je n’ai que peu de rendez-vous. Si j’en avais plus, je créerais sans doute un calendrier mensuel dédié à mes rendez-vous pro afin d’y voir plus clair.

De plus, je ne vous ai pas expliqué ici comment j’utilise mon bujo pour mon blog. Cela fera l’objet d’un autre article. Celui-ci est déjà bien assez long. Vous pouvez par contre retrouver comment vous aider de votre bullet journal pour planifier/organiser un événement dans cet article … Bref, ce billet c’était surtout pour vous dire comment utiliser de manière efficace votre bullet journal dans votre quotidien.

Pour tout ce qui est projet, événement, travail … On s’appuie beaucoup plus sur les collections. Cela pourrait donner par exemple : une page braindump, suivi d’une liste d’idées en index secondaire, un rétroplanning puis des to do list, check list, planning … La liberté qu’offre le bullet journal dans sa vie de tous les jours ou dans l’organisation et la planification, est vraiment top. A vous de vous approprier ce concept et de l’utiliser en fonction de votre vie, de vos besoins. C’est un véritable couteau suisse : agenda, listes, guide, outil de développement personnel …

Si vous avez des difficultés à comprendre le système, à l’adapter à vos besoins contactez moi ([email protected])

Bref, pour finir voici le lien de l’article de Cassandre : bonne lecture !

Signature

Idées lecture pour mieux vous organiser :

6 thoughts on “Comment bien utiliser un bullet journal ?

  1. Un article d’une très grande qualité, clair et complet. J’aurais aimé pouvoir le lire quand j’ai débuté avec mon bujo hihi ! Mais il y a toujours des choses à faire évoluer de toute façon, et ton article me donne des idées… à creuser ! Merci mille fois. Bises

    1. Je crois que nous avons été nombreuses à ramer lorsque nous avons débuté :/ Ce n’est pas simple de commencer. Mais une fois que l’on y a pris goût, on ne sait plus s’en passer !

  2. Hannnn mais c’est beaucoup plus clair ainsi! c’est le cahier-à-tout, en mieux organisé…..(j’ai ce cahier d’école dans lequel je note tout, tout, tout dans le désordre le plus total, mais au moins, adieu le post-it sur lequel est noté le super numéro important qu’on perd toujours…)

    1. 2 petites choses très simples pour rendre ce cahier d’école pratique. Numéroter les pages et créer un index même s’il est à la fin du cahier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *