Développement personnel

12 questions à se poser pour mieux se connaître

Nouvel article dans lequel je vais vous parler d’introspection. Ce dont il s’agit, en quoi consiste l’introspection et comment de simples questions peuvent vous aider à avancer.

Il est difficile de se connaître réellement si on n’y consacre pas un minimum de temps, si l’on apprend pas à s’écouter et à se comprendre. La connaissance de soi apporte tellement de bienfaits : confiance en soi, affirmation de soi, bien-être, bonheur … C’est une base de travail sur soi primordial si vous souhaitez aller vers un mieux être.

Par contre, je vous l’accorde, cela n’est pas toujours évident, ni facile de mieux se connaître. C’est là qu’interviennent les questions d’introspection. Des questions simples, sur des sujets et thèmes différents qui nous aident à mieux nous connaître, à identifier nos points forts, nos envies, nos besoins …

A toujours manier avec bienveillance, écoute de soi, honnêteté et indulgence. Ne commencez pas un travail d’introspection si vous êtes dans une phase de négativité absolue surtout vis à vis de vous même. Le travail sur soi demande de la patience et de la bienveillance. L’introspection n’échappe pas à la règle. Et ces questions ciblées, précises vous permettront doucement mais sûrement de cheminer en vous, vers plus de sérénité, d’épanouissement. Si au bout de la connaissance de soi vous attendez le bonheur ?

Travail d'introspection

Qu’est ce que l’introspection ?

Définition selon Wikipédia

L’introspection (du latin « introspectus ») désigne l’activité mentale que l’on peut décrire métaphoriquement comme l’acte de « regarder à l’intérieur » de soi, par une forme d’attention portée à ses propres sensations ou états. Il s’agit en psychologie de la connaissance intérieure que nous avons de nos perceptions, actions, émotions, connaissances, différente en ce sens de celle que pourrait avoir un spectateur extérieur.

Wikipedia

Qui mieux que nous pour nous connaître ? Mais parfois, ce n’est pas vraiment le cas. Bien au contraire ! Se connaître c’est savoir qui se cache derrière les apparences que l’on se donne, qui l’on est à l’intérieur de soi comme l’indique la définition donnée plus tôt.

Cette difficulté à se connaître peut être le résultat de multiples causes :

  • la méconnaissance pur et dur de nos propres mécanismes
  • ne pas avoir appris à écouter ses émotions, ses besoins et ne pas savoir les interpréter
  • avoir peur de se dévoiler réellement : peur de décevoir, peur de ne pas être aimé tel que l’on est
  • courir après le temps et s’oublier

Vous reconnaissez-vous dans une de ces causes ?

En quoi est-ce si important de bien se connaître ?

Tout simplement pour se comprendre, comprendre ses besoins, apprendre à s’accepter tel que l’on est, à avoir plus confiance en soi et à s’affirmer ! L’introspection, donc la connaissance de soi, aide également dans notre relation aux autres. Quand on connaît ses émotions, les raisons de telle ou telle réaction, on appréhende beaucoup mieux notre rapport aux autres, nos interactions. Vivre pleinement sa vie, en conscience de qui l’on est et de ce que l’on veut, ne serait-ce pas le bonheur ?

Mieux se connaître grâce à l’introspection

Voyons ensemble maintenant comment mieux se connaître par des questions d’introspection. Je vais vous donner beaucoup d’exemples, mais sachez déjà qu’un joli bonus est disponible ICI 10 questions d’introspection envoyées par mail sur 30 jours soit une question tous les 3 jours. Pour les recevoir, il vous suffit de le demander.

question introspection

Je vais donc vous donner des exemples ainsi que plusieurs thématiques. Car l’introspection, cela fonctionne par exemple aussi bien dans votre vie personnelle que professionnelle, dans vos relations amoureuses ou amicales …

Tout d’abord, avant de débuter, comme pour tout travail sur soi, toujours être dans un endroit calme, je dirais même un lieu rassurant, cocon.

Explorer le passé pour mieux comprendre son présent

Lorsque je dis passé cela peut-être un passé proche pour une introspection légère ou plus lointaine et ce sans limite pour une introspection profonde.

Exemples :

  • Quelles ont été mes erreurs les plus récurrentes ?
  • Quelles sont mes plus belles réussites de ces 5 dernières années ?

Identifier ses vides par l’introspection

Connaître ses besoins inassouvis, les incompris, ceux que l’on ne s’autorise pas. Cela vous évitera bien des désagréments, ces moments d’inconforts durant lesquels on ne sait pas vraiment pourquoi ça ne va pas, mais ça ne va pas !

Exemples de questions d’introspection :

  • De quoi ai-je le plus besoin dans ma vie ?
  • Quelles émotions négatives ai-je ressenti dernièrement ? Quel était le besoin dissimulé derrière ces émotions ?

Identifier ses propres obstacles

Vous savez ceux qui justement peuvent vous empêcher de combler vos vides, vos besoins ! Vos peurs, vos doutes, vos freins.

Exemples de questions à se poser :

  • A quel sujet me suis-je dit pour la dernière fois « Non je n’en suis pas capable » ?
  • Si là maintenant, je pouvais avoir une vie parfaite, sans aucune contrainte et aucun frein, à quoi ressemblerait-elle ?
Introspection et développement personnel

Identifier ses forces

Oui vos forces car vous en avez. C’est une étape importante de mon programme révélations car pour avoir confiance en soi, il est nécessaire de travailler l’estime de soi donc la valeur que l’on se donne. Et cela passe forcément par la connaissance de ses forces, ou encore de ses valeurs.

Exemples :

  • Quelles sont mes plus grandes forces ?
  • Qu’est ce qui fait de moi une personne unique ?

Introspection en mode bilan

Chaque mois, trimestre, milieu d’année bref, faites un bilan de vos réussites, vos échecs et des leçons qui les accompagnent, de votre ressenti par rapport à cela, de ce que ces réussites ou échecs vous ont permis de comprendre sur vous.

Exemples de questions bilan :

  • Quelles étaient vos attentes ?
  • Comment ressentez-vous ces derniers mois, semaines ? Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? Et que projetez-vous sur les prochains mois ?

J’aime beaucoup effectuer ce mini bilan tous les 3 ou 6 mois. Car à chaque fois, je reprends le précédent et cela me permet de me rendre compte des changements, de mes avancées !

D’ailleurs, en mode bilan introspectif, l’exercice de la roue de la vie est top. N’hésitez pas à réécouter l’épisode 3 pour connaître toutes les étapes d’une roue de la vie bien travaillée.

Faire le point sur son travail grâce à l’introspection

Je vous le disais en introduction, l’introspection fonctionne aussi bien dans le cadre personnel que professionnel. Et vu le temps que l’on passe à travailler, pourquoi laisser ce domaine de côté sans jamais se questionner à son sujet ? La peur de ce que l’on y découvrira ?

Exemples :

  • Suis-je fière de mon travail ?
  • Quelle a été ma plus grande source de stress ? Comment aurais-je pu l’éviter ou avoir un niveau de stress moins élevé ?

Et tellement d’autres sujets encore sont à travailler grâce à ces questions d’introspection. Comme par exemple vos relations amicales ?

Qu’en attendez-vous ? Qu’attendez-vous de vos amis ?

Quelle amie êtes-vous ?

Quelle amie aimeriez-vous être ?

12 questions d'introspection

Cet article touche à sa fin. Nous avons vu ensemble ce qu’est l’introspection, un travail sur soi pour se connaître de l’intérieur. Ce que cela apporte : une meilleure connaissance de soi, ce qui amène à une meilleure confiance en soi, puis à plus s’affirmer donc oser. Je vous ai donné plusieurs pistes, sujets possibles :

  • explorer le passé
  • connaître ses besoins
  • définir ses blocages
  • identifier ses forces
  • introspection en mode bilan
  • faire le point sur son travail

Soit 12 questions d’introspection sans compter les bonus donnés par ci par là. J’espère que vous aurez remarqué, qu’il est inutile de chercher des questions compliquées pour effectuer un travail d’introspection. Simplicité ! Vous pourriez par exemple vous poser une question chaque jour et mettre en place une routine quotidienne avec votre carnet et votre stylo. J’aime cette idée de se poser un peu chaque jour face à soi-même. Plutôt que d’entamer un processus d’introspection en y passant 4h le dimanche après-midi.

En travaillant sur soi un peu chaque jour, on plante des graines à chaque nouvelle journée. Puis imaginez que les 4h que vous aviez prévu ce fameux dimanche se transforme en réunion de famille ou en migraine ? Quand pourriez-vous reprogrammer ces 4h ? Dans un mois ? Alors que ce rendez-vous quotidien pourrait être bien plus simple à mettre en place.

N’oubliez pas, votre bonus => 10 questions d’introspection à recevoir par mail sur 30 jours.

J’espère que ces quelques questions d’introspection vous ont aidé à percevoir l’étendue des possibilités d’un travail d’introspection sérieux. A vous de jouer à présent, et de commencer avec ces 12 questions et les 10 bonus qui sont bien sûr différentes.

Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *