Développement personnel

10 exercices pour apprendre à lâcher prise

Le lâcher prise, est un sujet très à la mode depuis quelques années. Mais c’est quoi lâcher prise exactement ? Car il est important de savoir ce à quoi on s’attaque réellement lorsque l’on souhaite progresser. Donc lâcher prise, c’est renoncer à maîtriser ce qui ne peut pas l’être. Certes nous avons un certains pouvoir sur notre vie. Toutefois, pas au point de tout contrôler de A à Z. Nous tentons de maîtriser ce qui nous entoure afin de nous rassurer. Or, parfois c’est impossible. Le stress monte alors rapidement. Que cela soit exprimé ou intériorisé, l’anxiété s’installe.

Cela peut aussi se manifester dans le fait de ne pas savoir déléguer certaines tâches. Trop peur que ce soit mal fait, ou plutôt pas exécuté de la manière dont on le souhaiterait. Aussi, nous préférons le faire nous même.

Nous faisons souvent l’erreur de confondre le lâcher prise avec l’indifférence ou la résignation. Mais non pas du tout, le lâcher prise c’est l’acceptation de ce qui est, de nos limites, d’en prendre conscience. Apprendre le lâcher prise c’est travailler sur soi, apprendre à mieux se connaître, à avancer malgré les imperfections de la vie.

Apprendre à lâcher prise

Et vous n’êtes pas seule à ne pas réussir à lâcher prise. Comme vous, je suis passée par là. Il m’arrive d’ailleurs encore très fréquemment d’être rattrapée par mes petits démons. Aussi je continue de travailler sur ce lâcher prise, encore et encore.

Vous aussi, vous avez sans doute envie de faire face aux petits accrocs de la vie avec plus de sérénité, de profiter de l’instant présent et de rester optimiste malgré les aléas. Et vous vous demandez comment apprendre à lâcher prise ? C’est pourquoi, avec cet article, je vous met à disposition 10 exercices faciles pour apprendre à lâcher prise.

Premier exercice pour arriver à lâcher prise

Je vous propose un premier exercice de lâcher prise simple en apparence mais croyez moi, pas si facile à mettre en place !

Plutôt que de dire « mais » à tout va, je vous mets au défi de dire « et » pendant les 10 prochains jours. Oui, vous oubliez le fameux « oui mais » et vous le transformez en « oui et ». Puis venez me dire dans 10 jours si vous avez réussi.

Pour vous y aider, vous pouvez créer dans votre Bullet Journal, un tracker spécial pour ce petit défi lâcher prise.

Et surtout, lorsque vous y parvenez, félicitez-vous. Soyons honnête, vous n’y parviendrez pas à 100% dès le 1er jour. Mais au bout de 10 jours vous aurez bien progressé. N’hésitez d’ailleurs pas à continuer cet exercice au delà de ces 10 jours. Je pense que vous comprendrez aisément que cela ne pourra être que bénéfique pour vous.

citation lâcher prise

Deuxième exercice de lâcher prise

Je continue dans nos petites manies de langage. Après le mais, je m’attaque au « je dois » ou « il faut que ». Remplacez les par :

  • je peux
  • je choisis

Réfléchissez au pourquoi de vos actions, de vos obligations. Voici quelques exemples :

Il faut que je passe l’aspirateur. Je choisis de passer l’aspirateur puisque je me sens mieux une fois que cela est fait.

Je dois ranger les courses. Je choisis de laisser mon fils ranger les courses même si je sais que ce ne sera pas fait comme je le souhaite. Au moins, je pourrais prendre un temps pour moi ce soir.

Vous voyez comme c’est plus agréable de choisir plutôt que de s’imposer ? On lâche prise sur ces obligations. Nous sommes ainsi plus détendues, plus sereines à l’idée de passer à l’action.

C’est peu de chose, dans un premier temps. Mais lorsque vous serez face à des plus grandes problématiques sur lesquelles vous ne pourrez pas contrôler quoique ce soit, vous pourrez reproduire cet exercice.

Je choisis de ne plus penser à … puisque je ne le maîtrise pas. Je choisis de me concentrer sur mon objectif premier …

Un petit pas après l’autre. Dire je choisis de ou je peux, doit devenir une habitude, être ancré dans votre quotidien. Ainsi, lorsque vous aurez à faire face à des sujets plus graves, cet automatisme refera surface tout seul.

travailler sur le lâcher prise

Se laisser porter durant une journée

Fini nos tics de langage. Pour ce troisième exercice de lâcher prise je vous invite à demander à une personne de confiance de vous organiser, programmer une journée en sa compagnie. Et vous devez la/le suivre sans savoir ce qui vous attend. Oui, oui … Vous devez accepter de vous laisser porter par cette personne sur une journée complète sans rien connaître du programme.

Jouez le jeu ! C’est difficile, je le sais, mais qu’est ce que cela fait du bien.

Alors qui relève ce défi ?

Ecrire son ressenti

Et si vous utilisiez votre Bullet Journal pour écrire votre ressenti ? Il n’est pas toujours facile d’exprimer ses sentiments, ses émotions. Aussi, pour vous guider, je vous propose quelques questions simples. Et comme je vous l’ai dit dans l’article 10 conseils pour allier Bullet Journal et Développement personnel, laissez votre stylo écrire, ne le retenez pas par des pensées limitantes. Voici les questions :

  • Qu’est ce qui vous travaille ? Quel est le problème de fond ?
  • Que se passera-t-il si vous ne résolvez pas ce problème ?
  • Etes-vous en mesure de faire quelque chose ?
  • Y a-t-il une solution à ce problème que vous êtes en mesure de mettre en place vous-même ou d’y contribuer ? Aucune ? Alors soufflez et lâchez prise une bonne fois pour toute.
  • Vous pouvez y contribuer. Alors quoi mettre en place ? Comment agir ? Puis passez à l’action car si vous avez le pouvoir d’agir, vous ne serez soulagée que quand ce sera chose faite.

Des questions simples afin de se libérer et réussir à lâcher prise sur ce qui ne peut être maîtriser.

Pratiquer les pensées positives

Pour ce cinquième point, nous passons à un exercice de lâcher prise beaucoup plus sympathique. Lorsque votre stress, votre agacement provient d’une personne en particulier :

pensée positive
  • pensez à cette personne dans une situation dérangeante, drôle et en rire.
  • si c’est une personne que vous aimez, pensez à 3/5 de ces principales qualités, ce qui fait que c’est un être cher pour vous.

D’ordre plus général, vous pouvez autrement trouver 5 bonnes raisons d’être de bonne humeur, 5 plaisirs quotidiens. Libre à vous de les écrire dans votre Bullet Journal pour les avoir toujours à portée du regard.

La visualisation

Pour ce nouvel exercice, il vous faut être au calme, dans un endroit où vous ne serez pas dérangée. Pour lâcher prise, je vous invite à tenter l’expérience de vous replonger dans un bon moment. Réfléchissez à un des derniers bonheurs ressenti, grand ou petit. Prenez le temps de vous poser, de respirer calmement et de revivre ce moment. Imaginez la lumière, la chaleur, les odeurs et imprégnez vous de ce sentiment de bonheur.

exercice de visualisation

Cet exercice de visualisation n’est pas si évident que cela à faire. Nous avons toujours tendance à nous laisser parasiter par des pensées autres. Chassez les simplement sans culpabiliser et replongez vous dans vos pensées.

Si vous le préférez, vous avez parfaitement le droit de vous imaginer sur une plage de sable blanc les pieds dans une eau turquoise. Toutefois, je trouve que revivre un bonheur vécu, apporte bien plus de résultat.

Relativiser en écrivant

Je vous ai déjà parlé d’écriture. Toutefois, ce nouvel exercice est différent. En effet, plutôt que d’analyser la situation actuelle. Je vous invite à prendre du recul en vous demandant :

  • Qu’en sera-t-il dans 6 mois ? Dans un an ? Dans 5 ans ?
  • Est-ce que cela a un réel impact sur votre vie, votre devenir ou celle de vos proches ?

Vous voyez où je veux en venir ? Prenez de la hauteur, regardez votre problématique de loin, avec du recul.

écrire pour lâcher prise

Evacuez

J’ai hésité à rajouter ce point comme un exercice pour travailler le lâcher prise. Mais en y réfléchissant, pour moi, me livrer, parler de moi est un exercice de haute voltige pour lequel j’éprouve encore beaucoup de difficulté.

Pourtant, échanger avec une personne de confiance, parler de ce que l’on a sur le cœur aide énormément à prendre le recul dont je vous ai parlé plus haut. Vous extériorisez ce qui vous ronge. Du coup, le poids que vous avez sur les épaules diminue voir disparait. Peut-être que le seul fait de mettre des mots sur vos maux ne suffira pas, cependant, cela vous aidera.

Alors si comme moi vous avez du mal à exprimer oralement votre ressenti, à réagir dans certaines situations comme il se doit, je vous invite à regarder du côté de la Communication Non Violente dite CNV. Pour cela, ci-dessous, une idée de lecture très très enrichissante. Le premier livre à lire lorsque l’on s’intéresse à cette thématique de la CNV.

Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)

Danser, chanter

Avant dernier exercice pour réussir à lâcher prise, et je crois mon préféré ! Comme l’appelle Aline de TheBboost, n’hésitez pas à vous créer une playlist de la honte. La playlist sur laquelle vous aimerez vous déhancher, bouger votre corps ou chanter à tue tête. C’est le moment de se lâcher, d’évacuer toutes ces mauvaises tensions.

Petit conseil, n’attendez pas d’être au bout du rouleau pour écouter cette playlist. Pourquoi ne pas vous accorder un moment Bouge ton corps une fois par semaine ? 15mn de pure défouloir ? Bon je vous l’accorde, il vaut mieux dans ce cas être sûre de ne pas être dérangée et à l’abris des regards indiscrets. Ou alors inviter votre entourage à participer. Cela fonctionne aussi.

comment lâcher prise

Tableau de visualisation

Si vous ne le savez pas, j’ai créé un groupe Facebook Bullet Journal et Développement personnel pour lier mes 2 passions et surtout aider et guider dans la démarche de regrouper les 2.

J’ai décidé d’y inviter régulièrement des coachs ou expertes pour échanger sur un sujet particulier. La première a avoir accepté de jouer le jeu c’est Cassandre du blog Babecoach.

Pourquoi je vous parle de ça là maintenant ? Car le live animé ensemble était sur le thème du lâcher prise. Cassandre y a donné un exercice applicable dans un Bullet Journal. Son principe est simple. Vous créez un tableau avec 4 colonnes :

  • Dans la 1ère vous notez les événements qui vous pèsent.
  • Puis vous leur attribuez un poids imaginaire 2kg, 10kg … Si c’est trop difficile, placez les événements sur une échelle de 1 à 10. 1 étant une situation peu dérangeante, 10 la situation est invivable et très anxiogène.
  • Lorsque vous pensez à cette situation, qu’avez vous envie de dessiner ?
  • Dans cette dernière colonne, dessinez l’image que vous avez eu dans la colonne 3.

Ce live, est uniquement disponible dans le groupe Facebook, puisqu’il est privé et que je n’avais pas encore mis en place les lives sur You-Tube. Mais ci-dessous un aperçu du PDF donné en support de ce live.

exercice lâcher prise

Si vous avez envie de voir ou revoir ce live, rendez-vous sur le groupe Développement personnel et Bullet Journal. Il est disponible dans les vidéos du groupe.

J’espère que les 10 exercices présentés dans cet article vont réellement vous aider à apprendre le lâcher prise. Je vous rappelle que cela ne signifie pas être complètement indifférent. Le lâcher prise c’est apprendre à prendre du recul, comprendre et analyser les situations sur lesquelles nous n’avons pas le contrôle. C’est surtout gagner en sérénité !

Signature

6 thoughts on “10 exercices pour apprendre à lâcher prise

  1. Aaaah pas si simple tout ça !
    Surtout les deux premiers ! Mais je pense qu’ils sont très important !
    J’aimerai beaucoup tenter la petite journée où on se laisse guider !
    Sinon 10 exercices vraiment intéressant !
    Merci !

    1. Effectivement, ce n’est pas si simple. Puis ce qui va paraître « facile » à l’une, ne le sera pas pour l’autre. Je conseille de choisir un premier exercice et de le mettre en application tout de suite !

  2. Merci pour ces 10 exercices c’est un condensé simple et tellement limpide.
    En même temps pas si simple à engranger.
    Tu as raison des petits pas sur le premier exercice et ce rendre compte de ces petits efforts.

    1. Les petits pas c’est magique, vraiment. Car ils nous permettent de nous rendre compte que oui on peut/sait faire/être et nous donne le courage d’avancer encore un peu 😉

  3. Merci pour ces 10 exercices qui sont en fait évident. Et oui le lâcher prise ne signifie pas être indifférent mais plutôt de prendre conscience de ce qui est important ou pas .
    Le premier exercice je le pratique beaucoup surtout avec mon compagnon qui voit tout en noir. exemple oh il pleut ….. Oui et alors ….
    Le plus dur pour moi cela sera les points 2 et 3.
    Les autres je les pratique déjà plus ou moins : sous ma douche je chante et je danse. et j’écris beaucoup car du mal a exprimer mes émotions et mes ressentis. En plus quand j’écris j’arrive à m’analyser plus facilement
    Par contre petite question : pourquoi imposer 10 jours pour les points 1 et 2 il me semblait que pour ancrer une habitude il fallait 21 jours

    1. 10 jours pour donner l’envie d’aller plus loin. 3 semaines cela fait peur. Mais c’est aussi pour cela que j’invite à tenter de garder l’habitude plus longtemps.

      Puis 21 jours c’est vrai/faux cela peut être bien plus long comme plus court aussi. Tout dépend de la volonté que l’on a à changer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *